Rechercher
  • Charlotte

L'homme, cet être divin

L'homme a-t-il oublié son essence première ? La lumière, le divin.

Quand je vois la société actuelle, je me questionne.

Comment en est-on arrivé là? Avons-nous assez retenu les erreurs du passé ?


L'étude historique de la Renaissance, nous montre une époque noire et traversée par la grande peste, les guerres de religion. Ces périodes ont montré l'abus des puissants, des manipulations, l'inquisition, la censure... Et j'en passe.

Mais elle fut cette période lumineuse, où des esprits ont pensé différemment et sont sorti du lot. Ils ont recueilli ces trésors de la pensée humaine dans des livres, dans des tableaux, des sculptures, des jardins, des villes... Tous les artistes comme Raphaël, Léonard de Vinci, Botticelli, des penseurs comme Pic de La Mirandole, Marsile Ficin ont mis leurs sagesses, leurs amours dans leurs oeuvres.

Et par la beauté de leurs pensées ont recréé une société nouvelle, la Renaissance.


Oui l'homme n'est pas un animal. Il a des graines de Dieu en lui, lui insufflant une inspiration divine s'il s'y connecte.

L'homme n'est pas un esclave, un bourreau de travail. Il a ses aspirations profondes, qui connectés à son coeur, à sa partie divine peut lui permettre de créer ce pour quoi il est venue s'incarner sur terre. Notre société n'en sera que plus resplendissante. En créant votre oeuvre de bien, emplie d'amour, vous créez l'harmonie sur terre.

A votre avis, les peintres, les constructeurs de cathédrales comment ont-ils pu créer de tels tableaux, de tels bâtiments? Sûrement grâce à une inspiration nous dépassant, venant des cieux.

Michel-Ange pour réaliser la Pieta (qui de nos jours est visible dans la cathédrale Saint-Pierre à Rome) en 1499, pris un seul bloc de marbre dans les carrières de Carrare. Il travailla a peu près 20 h par jour pour arriver à ce magnifique résultat.

En travaillant, Michel-Ange devait se sentir en communion avec plus grand que lui (sa parti divine) car il disait : “J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer.”.

Lorsque la Pieta fut finit Vasari, écrivain, dit « Comment main d'artisan a-t-elle pu si divinement accomplir, en si peu de temps, une œuvre aussi admirable ? Cela relève du miracle : qu'un rocher informe ait atteint une perfection telle que la nature ne la modèle que si rarement dans la chair ».

L'homme est capable de réaliser de magnifiques oeuvres, en se connectant à sa partie divine


et à son coeur. Cela demande du dépassement et du courage. Mais cela nous permettra d'aller vers plus d'amour et de beauté dans le monde actuel qui en a besoin.


Une société nouvelle nous attend, elle est à notre porte. Notre Renaissance. Qu'attendons-nous pour faire resplendir notre lumière, notre amour pour notre prochain et faire disparaître la peur de nos coeurs ?


26 vues0 commentaire

Art'issant de la lumière